Vous avez un Jean Dunand (1877-1942) ?

Votre estimation en 24h

Jean Dunand (1877-1942)

Philobinfo
Vase de forme ovoïde
350 000
https://www.philob.com/wp-content/uploads/2024/06/Picto-cote.png
Objets d'art
de 5 000 € à 400 000 €
Paravents en laque
de 100 000 € à 700 000 €
Mobilier
de 20 000 € à 500 000 €
Sculptures
de 15 000 à 100 000 €
Philobaba
Besoin d'estimation?

Vous possédez du mobilier de Jean Dunand et souhaitez en connaître le prix ou faire estimer du design ? La communauté d’expertise Philob, constituée de spécialistes de renom, vous l’estime gratuitement. Une fois sa valeur déterminée et son authenticité confirmée, Philob vous propose des solutions de vente simples, fiables et sécurisées afin d’en tirer le meilleur prix sur le marché international.

Philobitude
Jean Dunand est une figure emblématique de l'Art Déco, renommé pour ses travaux en laque et dinanderie.
https://www.philob.com/wp-content/uploads/2024/06/download-1.webp
Ses œuvres sont prisées pour leur sophistication et leur finesse, et il a joué un rôle crucial dans l'évolution des arts décoratifs au XXe siècle.

Biographie détaillée de l’artiste

Jean Dunand, né Jules-John Dunand le 20 mai 1877 à Lancy, Suisse, est un artiste français de renom. Après des études à l’École des arts industriels de Genève, il s’installe à Paris en 1897. Dunand commence sa carrière comme sculpteur avant de se tourner vers la dinanderie (travail du métal) et la laque sous l’influence de l’artiste japonais Seizo Sugawara. Son œuvre se distingue par une parfaite maîtrise des techniques de la laque et une grande inventivité dans l’utilisation des matériaux.

Durant les années 1920 et 1930, Dunand devient une figure centrale du mouvement Art Déco, collaborant avec des architectes et des décorateurs renommés. Il réalise de nombreuses pièces pour l’Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de 1925, où son travail est largement acclamé. Jean Dunand meurt le 7 juin 1942, laissant derrière lui un héritage artistique impressionnant.

Œuvres célèbres

Parmi les œuvres les plus célèbres de Jean Dunand, on trouve :

  • « Paravent à décor de poissons » – une pièce exceptionnelle en laque, ornée de motifs de poissons stylisés, illustrant sa maîtrise de cette technique complexe.
  • « Vase ovoïde en laque noire et or » – un vase emblématique de son style, combinant élégance et modernité.
  • « Table basse en dinanderie et laque » – un exemple parfait de son travail en mobilier, alliant fonctionnalité et art.

Style et techniques

Jean Dunand est principalement connu pour ses techniques de laque, un art complexe qu’il a perfectionné après avoir étudié avec Sugawara. Il utilise également la dinanderie, une technique de travail du métal, créant des objets avec une esthétique unique et reconnaissable. Ses œuvres se caractérisent par des motifs géométriques, des formes épurées et une utilisation innovante des matériaux.

Courant artistique

Jean Dunand s’inscrit dans le mouvement Art Déco, un courant artistique né dans les années 1910 et culminant dans les années 1920-1930. L’Art Déco se distingue par son goût pour le luxe, la modernité et l’exotisme, ainsi que par l’usage de matériaux précieux et des techniques artisanales de haute qualité.

Importance et influence

Jean Dunand a eu une influence considérable sur les arts décoratifs du XXe siècle. Ses œuvres sont exposées dans de nombreux musées et collections privées, tels que le Musée des Arts Décoratifs à Paris et le Metropolitan Museum of Art à New York. Les expositions récentes continuent de célébrer son travail, confirmant sa place dans l’histoire de l’art.

Reconnaissance de l’œuvre

Les œuvres de Jean Dunand se distinguent par leur finesse et leur originalité. Ses motifs géométriques, l’utilisation de la laque et du métal, et ses combinaisons de couleurs audacieuses sont autant de signatures de son style. Chaque pièce est un témoignage de son savoir-faire et de son innovation.

Critères d’estimation

Pour estimer les œuvres de Jean Dunand, plusieurs critères sont pris en compte :

  • Authenticité : Les œuvres doivent être certifiées authentiques, souvent avec une provenance claire.
  • État de conservation : Les objets en bon état ou restaurés par des professionnels ont plus de valeur.
  • Rareté et unicité : Les pièces uniques ou rares sont particulièrement prisées.
  • Matériaux et techniques : Les œuvres en laque et dinanderie sont souvent plus valorisées.
  • Historique de l’œuvre : Les objets ayant une histoire documentée ou ayant appartenu à des collections célèbres peuvent avoir une cote plus élevée.
Galerie photos