Expertise d'objets et d'œuvres d'art en ligne

Votre estimation en 24h

Stradivarius et violons rares

Hello Philob
30 mai 2022
Temps de lecture : 3 mn

Si l’instrument à cordes le plus ancien soit probablement la lyre, apparue chez les Grecs sous l’Antiquité, c’est le violon qui tient aujourd’hui le haut du pavé aux enchères.

La plus ancienne représentation d’un archet remonte au IXe siècle. Doré d’une seule corde, il préfigure la viole du XIIIe siècle et rappelle le crouth à trois cordes breton et gallois du Bas-Empire. Et c’est justement sur la base d’une viole à trois cordes qu’Andrea Amati (1505/1510-1577) développe le tout premier violon à quatre cordes. Amati est le fondateur de cette école de Crémone, en Lombardie, où naît la lutherie moderne à la fin du XVIIe siècle.

Archet François Xavier Tourte vendu 576 000€

Le plus connu des luthiers est sans conteste Antonio Stradivari (1644-1737) qui a porté la forme du violon à un degré de perfection tel qu’elle n’a guère évolué depuis. Sur les quelques mille pièces qu’il a créées, moins de sept cents seraient encore en circulation dans leur montage d’origine. En 2011, un de ses violons a été vendu à Londres 11 millions €, quatre fois plus que son précédent record aux enchères ! Daté de 1721, l’instrument était connu sous le nom de Lady Blunt.

Autre vedette de la spécialité, Giuseppe Guarneri (1698-1744), ou JHS pour les intimes, facteur d’environ 200 violons. Si un instrument réalisé par son grand-père Andrea (1626-1698), fondateur de la dynastie, se vend autour de 80 000 €, ceux de Giuseppe atteignent des prix stratosphériques. Le musicien français Renaud Capuçon joue par exemple sur un Guanerius del Gesu prêté par la Banque suisse italienne et acquis à grands frais.  

Violon Stefano SCARAMPELLA vendu 171 000€

Les Français ne sont pas en reste puisque des grands luthiers ont, au XIXe siècle, copié à la perfection leurs illustres prédécesseurs italiens : Nicolas Lupot (1758-1824) dit « le Stradivarius français » ou Jean-Baptiste Vuillaume (1798-1875).

Stradivarius ExCroall McEwen vendu 2 millions€

Les archets sont également très prisés des amateurs, en particulier ceux sortis des ateliers de Dominique Peccatte (1810-1874) ou Jacob Eury (1765-1848) qui dépassent régulièrement les 60 000 € aux enchères.

Il arrive que d’autres violons taquinent les sommets mais pour d’autres raisons. Tel est le cas de celui offert au chef d’orchestre du Titanic par sa fiancée. Ce violon en bois de rose a été retrouvé dans une valise en cuir attachée au corps du noyé avant d’être renvoyé à sa bien-aimée. Retrouvé dans un grenier et authentifié en 2006, il a été vendu en 2013 à Londres pour 900 000 £ !

D.A.C.